Qui sommes-nous ?

La Maison Saint-François est un EHPAD privé associatif à but non lucratif de 102 résidents.

Dans un environnement verdoyant, naturel et lumineux en bordure des Prairies Saint Martin et du canal, l’établissement bénéficie d’une implantation privilégiée.

Au cœur de Rennes

Ce cadre calme et reposant à proximité du centre-ville de Rennes fait de la Maison Saint-François un lieu apprécié des résidents.

Un accès direct de l’établissement vers les Prairies Saint Martin permet d’entreprendre de belles promenades accessibles en fauteuil roulant.

Bien plus qu'un EHPAD

Construit en 2001, l’établissement offre tous les services d’un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes).

Au-delà des services proposés, c’est tout un esprit de bienveillance des équipes qui contribue à fortifier l’image d’un établissement où il fait bon vivre…

Une histoire
et des valeurs

Parce que l’avenir est un présent que nous fait le passé, la Maison Saint-François s’est construite autour de valeurs portées dès 1923 par la communauté franciscaine de Perrou dans l’Orne.

En 1930, les religieuses aménagèrent 43 chambres pour personnes âgées rue d’Antrain à RENNES.

En 1981, la direction de la Maison est confiée à un laïc pour une capacité totale de 100 lits.

En 1991 est créée l’Association Maison Saint-François destinée à se substituer à la Congrégation pour la gestion de l’établissement.

En 2001, les résidents s’installent dans les nouveaux locaux du canal Saint-Martin à RENNES.

En 2002, l’établissement devient Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD).

Aujourd’hui, la Maison Saint-François gère 102 places d’hébergement permanent.

Découvrez
nos espaces de vie
à 360°

Les médias en parlent …

Retour au Lycée pour la Maison Saint-François

OF du 21/03 2022 Retour au lycée pour la Maison Saint François

Article Ouest-France paru le 02/03/2022

La dénutrition, ce danger qui guette nos aînés

Article Ouest-France paru le 13/12/2021

Rosa la Clown distrait les résidents

Article Ouest-France paru le 26/03/2021

Pour tout renseignement,
contactez-nous